Accueil du site > Français > Comment faire respecter les DESC ? > Former et accompagner les populations

Former et accompagner les populations

Les populations et notamment les personnes plus vulnérables subissant la violation de leurs droits doivent pouvoir être en mesure de revendiquer elles-mêmes le respect de leurs droits. Il faut pour cela qu’elles connaissent leurs droits, sachent comment fonctionnent les institutions et les politiques publiques ainsi que les actions qu’elles peuvent entreprendre pour que leurs droits soient reconnus, respectés et appliqués. Il y a différentes méthodes utilisées : ateliers, causeries-débats, émissions de radios, conférences de presse, etc.

Articles de cette rubrique


Mali - De la formation des apprentis artisans à la défense et la promotion des DESC - Guamina de 1994 à 2013

lundi 22 juillet 2013 par Elsa Fèvre - Terre des Hommes France

Témoignage de Madani Koumaré, coordinateur des programmes de Guamina, coordinateur de la plate-forme DESC Mali.

Publié dans les Actes "L’émancipation par les droits" à l’occasion des 50 ans de Terre des Hommes France

 > suite


“Mass protest of public proved as a tool of victory for achieving Justice” – state response to struggle of Dalits on Panchami land in Tamil Nadu.

Land is the not only the source of livelihood, it is the source of liberation and dignity for Dalits in Tamil Nadu. The land struggle is Tami Nadu has begun in the last 2 decade and the struggle is still on. Here is the live struggle of Dalits in 6 villages to reclaim their own land ; their longstanding struggle of 7 years in 6 villages drew the attention of Government and agreed to provide 278 acres of Panchami land in 6 villages in Villupuram district.

 > suite


Edition 2011 "VIVRE ENSEMBLE ET JUSTICE POUR TOUS LES QUARTIERS"

Une stratégie d’éducation alternative qui améliore la participation citoyenne (Sur la base de la pédagogie de Paolo Freire)- Yaoundé, du 17 juin au 31 Août 2011
jeudi 23 juin 2011 par Assoal

Les Universités Itinérantes Citoyennes, depuis leur origine, se déplacent de quartier en quartier, et de ville en ville pour multiplier les lieux de diffusion de l’information et de production des savoirs au sein même des espaces publics populaires. Les Universités fixes techniques, quant à elles, sont en quelque sorte une étape intermédiaire qui vise à former des personnes ressources issues des quartiers défavorisés afin qu’elles acquièrent des connaissances techniques qui leur permettront ensuite de jouer un rôle d’animateur-relais, d’accompagnateur, de médiateur, dans leur quartier sur des questions spécifiques nécessitant un socle de connaissances de base.

Les Universités Itinérantes Citoyennes et les Universités fixes techniques appartiennent ainsi au champ de l’éducation populaire (éducation à la citoyenneté active) qui répond à une triple démarche :

  • une démarche de construction collective des savoirs, sans hiérarchie entre ces savoirs, ces connaissances ni leurs auteurs
  • une démarche de changement, pour partager, mais construire ensemble à partir des savoirs une autre société
  • une démarche d’acquisition et d’exercice de ses pleins droits économiques, sociaux, culturels, politiques, civiques.
 > suite


Le para-juridisme, porte d’entrée du droit dans les communautés

Par Anne-Laure Fages-Plantier, coordinatrice des programmes de Juristes-Solidarités
jeudi 17 mars 2011 par Juristes-Solidarités

Les témoignages de citoyens victimes des conséquences de l’implantation d’une multinationale sur leur territoire, d’accaparement de terres, d’exploitations massives des ressources naturelles sont nombreux. Mais il est parfois difficile d’impliquer ces citoyens dans la lutte pour le respect des droits violés par l’Etat ou une tierce personne, physique ou morale. C’est pourquoi, afin de lutter contre le manque d’informations des populations, des associations de base mettent en place des mécanismes leur permettant d’accéder aux droits et vont former des « para-juristes » (en Afrique) également appelés « promoteurs de l’accès aux droits » (en Amérique latine) ou « juristes aux pieds nus » (sur le continent asiatique) afin de faire connaitre le droit à ceux que l’on peut qualifier « d’oubliés du droit »

 > suite


Aux Philippines, la population évalue ses droits

RENCONTRE - Bernardo D. Larin est coordinateur du programme sur les droits économiques, sociaux et culturels de l’organisation Philippine Human Rights Information Center (PhilRights), la branche de recherche et d’information de l’Alliance philippine des défenseurs des droits de l’Homme (PAHRA).

 > suite


La terre promise aux Dalits

lundi 27 septembre 2010 par Terre des Hommes France

INDE - Dans ce pays comme partout dans le monde, la majorité des personnes souffrant de la malnutrition et de la faim sont des paysans sans terre, des petits fermiers ou des ouvriers agricoles. Lors de notre mission bénévole de juin 2009 en Inde, nous avons rencontré des paysannes heureuses. Grâce au travail de IRDS, une ONG partenaire de FEDINA, elles allaient enfin pouvoir cultiver leur propre lopin de terre.

 > suite


Des mangues et des tomates toute l’année

Le droit à l’alimentation au Togo
lundi 27 septembre 2010 par Emmanuelle Bertrand- Terre des Hommes France

TOGO - La conserve est un moyen efficace d’apporter, hors saison, les nutriments nécessaires à une alimentation saine. Le programme AGLAÉ va tenter de faire de la surproduction saisonnière un atout pour le nord du Togo.

 > suite


Budget Participatif : L’atelier international d’échanges et de formation de Yaoundé

OSC, mairies, et institutions à l’école de la gouvernance
samedi 25 septembre 2010 par Plate Forme DESC Cameroun

Du 6 au 8 septembre dernier, Yves Cabannes, enseignant chercheur à l’Institut de gestion urbaine de l’université de Londres a dispensé des enseignements à une quarantaine de participants venus du Cameroun et de la RDC.

 > suite


Le "genre" sur le terrain : au Bénin et au Togo

Programme pour l’intégration des femmes dans l’économie des pays d’Afrique
mercredi 28 juillet 2010 par Terre des Hommes France

Le ministère français des Affaires étrangères a mis en place, en collaboration avec des ONG, un programme pour l’intégration des femmes dans l’économie des pays d’Afrique. Douze ONG françaises et leurs partenaires se sont investis dans ce projet au Bénin, Togo, Mali, Burkina Faso, Niger et Sénégal.

 > suite


Le "genre" sur le terrain : au Guatemala

La culture maya au Guatemala
mercredi 28 juillet 2010 par Terre des Hommes France

Le Mouvement Tzuk Kim-Pop, partenaire de Terre des Hommes France, a pour objectif de faire valoir la culture maya au Guatemala, à la fois dans les espaces politiques et dans les espaces sociaux et économiques. Dans ce cadre, les femmes ont un rôle primordial à jouer.

 > suite


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 922082

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Français  Suivre la vie du site Comment faire respecter les DESC ?  Suivre la vie du site Former et accompagner les populations   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.3 + AHUNTSIC | Webmaster : Zoul | Logo : www.laboiteapapillons.com

Creative Commons License