Plate forme DESC Cameroun : une rencontre pour tout planifier

lundi 1er mars 2010 par Plate Forme DESC Cameroun

Du 18 au 19 février dernier, les locaux de l’Ong ASSOAL ont servi de cadre à cet exercice.

La promotion et la défense des Droits Économiques, Sociaux et Culturels (DESC) au Cameroun étaient encore à l’ordre du jour dernièrement. Conformément à la principale recommandation de l’Assemblée générale constitutive (AGC) de ce réseau, une rencontre dite de planification a réuni pendant deux jours les acteurs de la société civile sur la thématique des droits humains.

Ainsi du 18 au 19 février dernier, 04 représentants d’organisations membres du bureau exécutif de la plate forme DESC Cameroun, auxquels se sont associés 02 autres membres de ce réseau, se sont attelés à revoir dans les moindres détails le plan d’action 2010 de ce réseau, ses principales articulations, le budget annuel à allouer aux activités ainsi que le chronogramme de déploiement sur le terrain, précise Achille Ndaimai, secrétaire permanent de la plate forme DESC Cameroun.

Lors de la présentation de la mouture du plan d’action amendée par l’AGC d’octobre dernier, Emmanuel Njifenji, facilitateur des travaux invite les participants à « rester conforme à l’esprit de ce plan afin d’éviter tout dérapage d’ordre logique ».

S’ensuit la restitution de l’étude sur l’état des lieux des DESC au Cameroun de la période coloniale jusqu’à nos jours. De cette enquête, il en ressort que « le Cameroun n’affirme pas une volonté ferme et réelle à vouloir prendre en compte les DESC dans les politiques publiques au Cameroun ». En effet, à partir des données sur la prise en compte des DESC et son niveau d’implication direct sur la vie des citoyens, « toutes tentatives de revendications de droits qui s’accompagnent de soulèvement populaire légitime semble souvent correspondre aux solutions qui ne se limitent qu’aux simples discours ou à la signature symbolique de décrets ou actes présidentiels qui pour la plupart des cas ne sont respectés par aucune administration ou aucune partie prenante », dit le rapport.

PDF - 147.9 ko
Etude sur l’état des lieux des DESC au Cameroun de 1945 à nos jours

Le reste des travaux sera consacré à la conception et rédaction du cadre logique et du budget pouvant soutenir la mise en œuvre des activités du plan d’action triennal (2010 – 2012).

A la fin des travaux, quelques perspectives seront évoquées. Entre autres :

  • la promotion d’une grande campagne de mobilisation autour du Protocole facultatif au PIDESC en vue de sa ratification par le Cameroun,
  • la veille accrue au quotidien de l’application des DESC
  • et la production d’un rapport alternatif complet sur la situation des DESC au Cameroun.

Selon Pierrette Memong de l’ALVF, ces actions permettront à « une plus grande prise en compte des DESC dans la vie publique au Cameroun ».

Lire le plan d’action triennal 2010-2012 de la plateforme DESC :

PDF - 327.5 ko
Plan d’action triennal 2010-2012 de la plateforme DESC Cameroun

Eric O. LEMBEMBE


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 963994

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Français  Suivre la vie du site Comment faire respecter les DESC ?  Suivre la vie du site Mobiliser la société civile   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.3 + AHUNTSIC | Webmaster : Zoul | Logo : www.laboiteapapillons.com

Creative Commons License