Présentation du rapport alternatif devant le Comité DESC de l’ONU - Expérience du Mexique

mercredi 14 janvier 2009 par Ma. Del Pilar Berrios Navarro (Convergencia de Organismos Civiles)

Ma. Del Pilar Berrios Navarro - Convergencia de Organismos Civiles

Etapes

  • Processus d’élaboration
  • Suivi de la rédaction du Rapport Officiel
  • Articulation avec de multiples acteurs
  • Présentation dans les médias
  • Participation à la pré-session
  • Suivi de la comparution du Gouvernement mexicain
  • Diffusion à l’Opinion Publique
  • Evaluation

Présentation dans les medias

Conférence de presse en avril 2006 pour faire connaître la participation des Organisations Civiles à la comparution du Gouvernement mexicain lors des sessions du Comité DESC des Nations Unies

Remise du Rapport Parallèle a des journalistes et des leaders d’opinion.

Participation a la pré-session

Au début de la période des sessions, le Comité destine quelques jours à la rencontre des Organisations de la Société Civile des pays qui vont comparaître. Il faut compter sur l’appui des organisations qui ont le statut consultatif devant les Nations Unies pour pouvoir participer.

A été préparé au Mexique une première mission composée principalement de membres des groupes directement affectés (1 compagnon de La Parota, 1 compagnon du Chiapas y une avec de l’expérience préalable).

Cette équipe a remis, physiquement, le Rapport Parallèle (la version éléctronique avait été envoyée auparavant au Coordinateur du Groupe des Experts pour le Mexique).

Une présentation de 15 minutes chacun a été faite (c’est important de souligner les aspects les plus sensibles du problème traité)

Des documents ont été remis.

Participation à la comparution du gouvernement mexicain

Une seconde mission composée de 4 membres s’est rendue à Genève un jour avant la comparution du Gouvernement mexicain.

Les Organisations à Genève nous ont appuyé en organisant une brève rencontre avec le groupe des experts pour le Mexique (ils ont diffusé l’information de la rencontre et ils ont prévenu les correspondants de presse mexicains à Genève)

Les Questions et Propositions de Recommandations élaborées par le Groupe Promoteur uniquement, ont été remises.

Pendant la comparution

  • A été maintenue de manière continue la communication avec les Organisations du Groupe Promoteur au Mexique pour diffuser l’information d’intérêt du Groupe des experts (par exemple la traite des personnes).
  • Nous avons cherché à avoir des entretiens avec les correspondants de presse du Mexique à Genève.
  • Nous avons établi un dialogue avec les membres du Comité avant le début des sessions, quand ils faisaient une pause et à la fin du premier jour.
  • Nous avons remis des cartes aux experts autour des thèmes exposés par les fonctionnaires.

Pendant la comparution, le Comité a émis des observations y commentaires “forts” au Gouvernement mexicain, même s’il a également valorisé le fait que celui-ci soit arrivé à une position très autocritique (ressource politique qu’il faut affronter) A la fin, le Gouvernement mexicain, à travers les représentants du Secrétariat des Relations Extérieures, s’engagea à renforcer le dialogue avec la Société Civile.

Diffusion a l’opinion publique

Au retour de la seconde mission, a été faite une seconde conférence de presse. Une version populaire des Recommandations et Observations émises par le Comité DESC des Nations Unies a été élaborée. 2 publications ont vu le jour : une avec le Rapport Parallèle et l’autre avec les cas documentés.

Evaluation

  • Nous considérons comme une grande avancée le fait d’avoir formé un Groupe Promoteur unique, ample et de caractère national.
  • apports complémentaires : alors que plusieurs organisations ont travaillé plus sur le processus politique, d’autres se sont donné pour tâche de rédiger le rapport ; et nous nous sommes toutes retrouvées à des moments clés (par exemple, quand le gouvernement nous a invité pour faire un rapport conjoint).
  • Il nous a manqué une articulation, un travail conjoint avec les syndicats et organisations paysannes.
  • Les problématiques que nous avons proposé ont été recueillies, mais nous considérons que les Recommandations de 1999 ont été très emphatiques en matière des politiques publiques que le gouvernement mexicain devrait mettre en oeuvre.
  • Actuellement, nous avons commencé à dialogue avec le Pouvoir Législatif avec pour objectif que les Recommandations soient assumées par l’Etat mexicain et pas seulement par l’Executif.

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 904204

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Français  Suivre la vie du site Comment faire respecter les DESC ?  Suivre la vie du site Réaliser et présenter un rapport alternatif   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.3 + AHUNTSIC | Webmaster : Zoul | Logo : www.laboiteapapillons.com

Creative Commons License