Retour sur les activités de la PFDESC Togo / août 2011- novembre 2012

lundi 22 juillet 2013 par Elsa Fèvre - Terre des Hommes France

Combien d’organisations composent actuellement la plateforme DESC ? Combien y sont actives ?

14 structures composent actuellement la PFDESC Togo réparties dans les 5 régions du pays.

La plateforme se réunit-elle souvent ? Quels sont ses axes de travail actuels ?

La plateforme tente de se réunir, mais la disparité géographique rend les choses difficiles. Nous essayons cependant de travailler ensemble sur les dossiers de fond.

Les prochaines activités tourneront autour de la synthèse du rapport alternatif au rapoprt Etat sur les DESC qui devra passer devant le CODESC de l’ONU en mai 2013, la refonte des statuts, le listing des membres et la description de leurs activités, la rédaction d’un plan d’action et d’une stratégie, la tenue d’une AG statutaire en 2013.

Avez-vous finalisé le rapport alternatif sur les DESC ? Si oui, l’avez-vous transmis au Comité DESC des Nations Unies ? Avez-vous reçu des réactions de la part du gouvernement togolais ?

Le rapport alternatif a été finalisé en novembre 2011 et déposé au bureau du Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme (HCDH) de Lomé qui fait l’intermédiaire avec le Comité DESC de l’ONU. Une demande de synthétisation et d’acutalisation du rapport a été faite par le HCDH récement, nous planchons dessus.

Durant le travail de collecte d’information la Plateforme DESC a reçu de nombreuses données qui échappent au gouvernement (qui ne réalise pas d’études approfondies sur la situation). Le rapport alternatif est désormais « un bréviaire » pour le HCDH et la Plateforme DESC est devenue un partenaire sérieux et légitime grâce au dépôt de ce document.

Il faut désormais renforcer les méthodes de plaidoyer des acteurs de la plateforme DESC (elle a beaucoup appris sur ce sujet lors du programme international et voudrait mettre en application les connaissances acquises).

L’Etat togolais s’ouvre progressivement à la démocratie et donc à la critique, même si elle est souvent douloureuse pour les dirigeants. La société civile devient plus performante, plus active et il semble important de « canaliser » cette énergie pour construire un dialogue avec le pouvoir et faire évoluer la situation au niveau des DESC.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 924391

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Français  Suivre la vie du site Comment faire respecter les DESC ?  Suivre la vie du site Se mobiliser pour l’application du protocole facultatif (...)   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.3 + AHUNTSIC | Webmaster : Zoul | Logo : www.laboiteapapillons.com

Creative Commons License