Cas du Fond National de Sécurité Alimentaire du Mali

Méthodes d’incidences auprès des Gouvernements pour transformer les droits en politiques publiques

mercredi 3 novembre 2010 par Plateforme DESC Mali

Cas du Fond National de Sécurité Alimentaire du Mali

I. Contexte de l’action

- Étude prospective Mali 2025
- Adoption en 2002 de la Stratégie Nationale de Sécurité Alimentaire assortie d’une Stratégie opérationnelle horizon 2015 et d’un Programme quinquennal 2003 – 2007
- Création du Commissariat à la Sécurité Alimentaire
- Invasion acridienne en 2005 de la toute la bande sahélienne

Faible mobilisation des annonces des PTF (Partenaires Techniques et Financiers ) suite à l’appel à la coopération international du Gouvernement du Mali pour venir en aide aux populations sinistrées , singulièrement celles du Nord qui ont le plus souffert de l’invasion acridienne

II. Actions, méthodes et outils

  • Organisation de la 1ère Édition de la Quinzaine des Droits Humains par le Mouvement des Peuples l’ Éducation aux Droits Humains sur le Droits Humains en décembre 2005 :

—> Conférence conceptuelle sur le droit humain à l’alimentation
—> Forum de partage d’expériences sur le droit humain à l’alimentation
—> Conférence de presse sur le droit humain à l’alimentation ;
—> Animation de l’émission Actu hebdo de l’ORTM sur le droit humain à l’alimentation ;
—> Contribution à l’EID sur le droit humain à l’alimentation
—> Organisation de plusieurs rencontres au Commissariat à la Sécurité Alimentaire (CSA) ;
—>Tenue de plusieurs rencontres avec des députés de l’Assemblée Nationale et des Conseillers Techniques du Ministère de l’Economie et des Finances
—> Organisation de l’Atelier national sur la nutrition en 2007 par le CSA dont la recommandation

III. Résultats atteints

  • Mise en place d’un réseau national des organisations intervenant dans le domaine du droit à l’alimentation (Alliance contre la faim)
  • Inscription du Fonds National de sécurité Alimentaire à la Loi des finances du Mali
  • Existence de banques de céréales dans chacune des 703 communes du pays ;
  • Promptitude dans les interventions de l’ État en cas d’urgence
  • Éloignement du spectre de la famine
  • Atténuation de la spéculation des prix des céréales

IV. Difficultés rencontrées

  • Faible organisation de la société civile : Manque de stratégie de droits humains, Absence de réseau des intervenants sur le DHA ; Méconnaissance des textes en matière de DHA
  • Scepticisme du Commissariat à la Sécurité Alimentaire
  • Méconnaissance de la procédure d’inscription d’une ligne budgétaire dans la Loi des finances
  • Silence de la Constitution sur le droit humain à l’alimentation
  • Faible pratique de l’approche droits humains dans la programmation / budgétisation

V. Recommandations

  • Appropriation de l’environnement institutionnel, juridique et programmatique national et au besoin international de la question à traiter
  • Développement d’un cadre ouvert de dialogue et de concertation entre les différents acteurs concernés par la question
  • Promotion de l’approche globale et de droits d’appréhension de la question > diplomatie des droits
  • Capacité de partage de l’organisation initiatrice de l’action, sinon l’humilité

Plate-Forme Droits Economiques, Sociaux et Culturels du Mali
plateformedescmali@gmail.com


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 906218

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Français  Suivre la vie du site Comment faire respecter les DESC ?  Suivre la vie du site Transformer les droits en politiques publiques   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.3 + AHUNTSIC | Webmaster : Zoul | Logo : www.laboiteapapillons.com

Creative Commons License