Plate forme DESC-CAM/CNUDHD : le contact est noué

CNUDHD : Centre des Nations Unies Pour les Droits de l’Homme et la Démocratie en Afrique Centrale

mardi 6 juillet 2010 par Plate Forme DESC Cameroun

Œuvrant toutes les deux pour la promotion et la défense des Droits Économiques, Sociaux et Culturels (DESC) au Cameroun, les deux structures se sont engagées le 05 mai dernier au renforcement de leurs liens.

« Cette importante rencontre a pour objectif la prise de contact entre nos deux structures étant entendu qu’elles travaillent toutes les deux pour la promotion des droits et plus précisément pour la promotion et la défense des Droits Économiques, Sociaux et Culturels (DESC) ».Propos de Sheriff Maarit Kohonen, représentante régionale du Centre des Nations Unies pour les Droits de l’Homme et de la Démocratie en Afrique Centrale (CNUDHD), le 05 mai dernier à Yaoundé. Ceci se passe lors de la réunion de prise de contact, d’échanges et de présentation de la plate forme (PF) DESC-Cam au CNUDHD. Au tour de la table, sont entre autres présents : Achille Ndaimai, secrétaire permanent de la PF DESC-Cam, Jules Dumas Nguebou de l’Ong ASSOAL et Sheriff Maarit Kohonen.

Après la présentation des deux structures, s’ouvrent des échanges portant sur plusieurs points essentiels relatifs à la bonne continuation des activités devant concourir non seulement à un meilleur déploiement des activités sur le terrain, mais également à une plus grande efficacité dans l’atteinte des objectifs fixés par les uns et les autres. Comme résultats de la présentation des structures et de leurs plans d’action futurs, il en ressort une sorte de synergie dans l’ensemble des activités de plate forme DESC et les missions du CNUDHD. A cet effet, des engagements ont été pris par Sheriff Maarit Kohonen de pouvoir offrir à la PF DESC-Cam la possibilité d’étendre ses contacts avec d’autres réseaux à l’international afin de contribuer efficacement au niveau international à travers des échanges d’expériences, les formations, les débats, les échanges et conférences relatives aux DESC.

Renforcement des capacités
Plus précisément, pour le volet renforcement des capacités des membres de la PF, une documentation spécifique sur la question des droits de l’homme et des DESC en particulier sera envoyé sous forme de kit au niveau du secrétariat permanent. Séance tenante, un CD ROM sur les droits de l’homme a été immédiatement offert par la représentante régionale du CNUDHD. Lequel support est désormais disponible sur le site web de la PF DESC-CAM. A la suite des échanges entre les participants, des recommandations sont formulées. Entre autres : l’établissement des contacts entre la PF DESC avec d’autres structures rattachées au Système des Nations Unies (UNIFEM, FNUAP, BIT), la transmission les documents réalisés par la plateforme au CNUDHD et la participation au débat sur les DESC à l’international.

Genre
Présente à la rencontre du 05 mai dernier, Sume Eyoh de WIRA, pense qu’une spécificité de la PF DESC-Cam repose sur la prise en compte de l’égalité homme/femme dans les revendications des DESC. La question de la ratification du Protocole à la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples relatif aux droits de la femme en Afrique reste encore d’actualité au Cameroun. Adopté en 2003 à Maputo en Mozambique, et entré en vigueur en 2005, le Protocole a désormais été ratifié par la majorité des États africains qui se sont engagés à « éliminer toutes formes de discrimination à l’égard des femmes et à assurer la protection des droits de la femme ». Jusqu’à présent, le Cameroun ne s’est pas encore prononcé en faveur de cet instrument juridique. « Ce texte extrêmement important, à l’instar de la Convention des Nations unies sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (Convention CEDAW) ratifiée par la quasi totalité des États africains, offre un cadre juridique de référence pour assurer le respect des droits humains des femmes. Par conséquent il est donc important que des actions de sensibilisation d’envergure soient engagées pour une véritable promotion et revendication des droits des femmes au Cameroun », conclut Sume Eyoh.

Eric O. LEMBEMBE et Achille NDAIMAI


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 906218

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Français  Suivre la vie du site La situation des DESC localement   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.3 + AHUNTSIC | Webmaster : Zoul | Logo : www.laboiteapapillons.com

Creative Commons License