Réaction des ONG françaises au discours de Nicolas Sarkozy au Sommet des OMD à New-York

Communiqué de presse

lundi 25 octobre 2010 par Alexandra Aubry, Plateforme DESC France

Paris, le 20 septembre 2010. Au premier jour du Sommet sur les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), Nicolas Sarkozy a appelé l’Assemblée générale de l’ONU à adopter sans délai une taxe universelle sur les transactions financières pour financer le développement, et promis une augmentation de 20% de la contribution française au Fonds mondial contre le Sida, la tuberculose et le paludisme. Si les ONG se félicitent de ces engagements, elles rappellent que les promesses en matière d’aide publique au développement (APD) et sur les sept autres OMD ne doivent pas être oubliées !

« Nous sommes heureux que le Président de la République ait pris en compte notre appel, réitéré le 16 septembre dernier lors d’une rencontre avec les ONG à l’Élysée, sur la nécessité de taxes sur les transactions financières pour financer le développement », réagit Jean-Louis Vielajus, président de Coordination SUD.

« Cependant, en dépit de la déclaration de Nicolas Sarkozy stipulant que malgré la crise, nous devons être « au rendez-vous de nos promesses », le gel de l’APD en 2011 ne permettra pas de relancer la réalisation des OMD » regrette Jean-Louis Vielajus (1) . Pour rappel, la France s’était engagée avec ses voisins européens à consacrer 0,7% de son RNB (revenu national brut) à l’APD en 2015, soit 0,51% en 2010 contre les 0,46% actuels.

« Nous saluons l’engagement du Président de la République en faveur de la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, réagit Nathalie Peré-Marzano, coordinatrice de l’AMCP et déléguée générale du CRID. Cependant, la contribution française au fonds mondial se faisant au titre de l’APD, et le montant de l’aide étant gelé en 2011, nous nous inquiétons qu’une telle mesure se fasse au détriment des montants alloués au financement des autres OMD ! En effet, une approche globale sur l’ensemble des OMD est indispensable pour lutter contre la pauvreté ».

Note. 1. Le Président de la République a annoncé aux ONG le 16 septembre que l’APD serait la seule dépense publique qui ne diminuerait pas en 2011.

*************************

Contacts presse : Marie Bessières, Coordination SUD,
01 44 72 87 14 et 06 61 18 24 35
bessieres@coordinationsud.org.

Ronack Monabay, AMCP,
01 44 72 89 64 et 06 38 89 81 05
r.monabay@crid.asso.fr

Coordination SUD – Solidarité Urgence Développement est la coordination nationale des ONG françaises de solidarité internationale. Fondée en 1994, elle rassemble aujourd’hui six collectifs d’ONG (CLONG-Volontariat, CNAJEP, Coordination d’Agen, CRID, FORIM, Groupe Initiatives) et plus de 130 ONG qui mènent des actions humanitaires d’urgence, d’aide au développement, de protection de l’environnement, de défense des droits humains auprès des populations défavorisées et aussi des actions d’éducation à la solidarité internationale et de plaidoyer. Coordination SUD est membre de l’AMCP.

L’AMCP (Action Mondiale Contre la Pauvreté) regroupe plusieurs dizaines d’associations de solidarité internationale, des associations de lutte contre la pauvreté et l’exclusion en France, des syndicats et des associations de collectivités territoriales.

Le CRID, collectif de 54 associations de solidarité internationale, en est le coordinateur au niveau national, le Secours Catholique son représentant au niveau du GCAP européen et international.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 904204

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Français  Suivre la vie du site Les DESC sur le plan international   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.3 + AHUNTSIC | Webmaster : Zoul | Logo : www.laboiteapapillons.com

Creative Commons License