Terre des Hommes France s’engage contre l’accaparement des terres

dimanche 26 février 2012 par Cécile LEUBA- Terre des Hommes France

Dans la continuité de l’appel de Dakar lancé à l’occasion du dernier Forum social mondial, qui s’est déroulé en février 2011 au Sénégal et dont elle est signataire, Terre des Hommes France a souhaité s’associer à deux actions de lutte contre l’accaparement des terres.

À Madagascar

A l’instar du CRID, Terre des Hommes France soutient la lutte du Collectif pour la défense des terres malgaches : « Halte aux expulsions des familles Malgaches et à l’accaparement des terres à Madagascar !". Les accaparements de terres sur l’île se multiplient et les expulsions (dont les causes sont diverses) sont nombreuses et fréquentes. Le collectif revendique notamment l’arrêt des expulsions et la garantie de la transparence des ventes de terres.

Pour signer la pétition cliquez ici.

En Inde

La seconde action que Terre des Hommes France soutient a lieu en Inde et prend la forme d’une marche d’une année à travers le sous-continent. Le mouvement gandhien Ekta Parishad dont c’est l’initiative, se veut le porte-voix des sans-terres indiens et se bat pour le respect de la souveraineté alimentaire dans le pays. Notre partenaire indien FEDINA (Foundation for Educational Innovations in Asia) soutient cette marche, qui traversera les régions dans lesquelles il travaille, en octobre et novembre 2011. En effet, FEDINA accompagne les populations les plus opprimées et exclues dans la revendication de leurs droits. À ce titre, elle appuie les Dalits (intouchables), les populations tribales, les femmes, les travailleurs du secteur informel et habitants des bidonvilles mais également les petits agriculteurs et les paysans sans terres. En France, Peuples Solidaires a lancé un appel urgent pour relayer les revendications d’Ekta Parishad auquel Didier Prince-Agbodjan a répondu en tant que Président de Terre des Hommes France.

Pour en savoir plus, sur notre partenariat avec FEDINA et sur les projets menés cliquez ici.

Pour signer l’appel urgent cliquez ici et pour en savoir plus sur la marche d’Ekta Parishad cliquez ici.

Aux Philippines

Mais FEDINA n’est pas le seul de nos partenaires à agir contre les accaparements de terres. Aux Philippines, notre partenaire PhilRights (Philippine Human Rights Information Center) lutte contre les expulsions forcées causées par l’installation d’exploitations minières à grande échelle sur les terres des populations autochtones. Grâce à sa situation sur la ceinture de feu du Pacifique, la région de Kasibu est très riche en ressources minières (or, cuivre, chrome…). Ainsi, des sociétés transnationales d’extraction minière se sont installées sur des terrains occupés jusqu’alors par des populations tribales de la région. Les violations de droits humains qui en découlent sont nombreuses : atteinte à l’auto-détermination et accès à la terre, droit à l’alimentation et à l’eau, droit à un niveau de vie suffisant, droit à la propriété, droits culturels… PhilRights accompagne les populations et mène des actions de plaidoyer auprès des actionnaires de l’entreprise, mais également auprès des responsables locaux ainsi qu’en direction du gouvernement et du parlement. Parallèlement, des actions directes sont conduites : collecte de preuve, mise en place de barrages, appel aux médias…

Pour en savoir plus, sur notre partenariat avec PhilRights et sur les projets menés cliquez ici.

Au Mali

Enfin, au Mali, dans la région de l’Office du Niger, la plateforme pour les Droits économiques, sociaux et culturels, partenaire de Terre des Hommes France dans le cadre de son programme international d’échanges d’expériences, se bat pour que les familles vivant de l’agriculture familiale qui ont été expulsées de leurs terres en 2008-2009 suite à l’installation d’une entreprise libyenne soient indemnisées. En effet, une convention d’investissement dans le domaine agricole signée entre la Libye et le Mali prévoit expressément que le droit coutumier ne sera pas reconnu. Ainsi, les populations ne disposant pas d’un titre de propriété (reconnu en vertu du seul droit positif) n’ont pas pu arguer de leur présence depuis des décennies pour rester sur leurs terres.

Pour en savoir plus, sur la plateforme DESC du Mali cliquez ici.

Pour en savoir plus, consultez la publication de Terre des Hommes France et ses partenaires « Méthodes de mobilisation pour faire respecter ses droits, Illustrations autour des droits au logement, à la terre et à l’alimentation ».

Voir en ligne : Terre des Hommes France

Mots-clés

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 906218

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Français  Suivre la vie du site Les DESC sur le plan international   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.3 + AHUNTSIC | Webmaster : Zoul | Logo : www.laboiteapapillons.com

Creative Commons License